Join !

mercredi 30 novembre 2011

VOGUE DECEMBER ISSUE


 Comme chaque année, le numéro de décembre de Vogue (tous confondus) est très attendu au même titre que celui de Septembre. 
Alors je dois avouer que j'étais assez sceptique en voyant ici et là le nom de Kate Moss se murmurer pour une éventuelle cover de
Vogue Paris, mon intuition était bonne. Coupe en brosse sur chevelure de feu, regard de braise et combinaison en lurex
Balmain Fall2011, faites place à Ziggy Stardust. Cette couv' est captivante mais il manque un truc. Non pas qu'elle soit moche, loin
de là, je la trouve très originale et novatrice mais pour un numéro de Décembre je suis assez déçue, surtout quand on a en 
tête celle de l'année dernière, à mon gout l'une des plus belle couverture de Vogue depuis longtemps. Kate moss en Ziggy Stardust
oui, en décembre non ! Je pense que ça aurait été un meilleur choix pour le numéro de Novembre.
 Cela ne m’empêchera pas de l'acheter quand même !



  Kate Moss shooté par Mert Alas & Marcus Piggott pour Vogue Paris.

 Cela faisait bien longtemps que l'on avait pas  vu Magdalena Frackowiak en couverture de vogue (sa dernière remonte à Octobre 2008!) 
et pour son retour, la beauté polonaise frappe fort avec cette couverture pour le Vogue Mexique. Brushing volumineux , robe Emilio Pucci 
bi-matière et décolleté et bouche carmin, c'est une véritable femme fatale qui se présente à nous. Une couverture très chic, j'adore !


  Magdalena Frackowiak pour Vogue Mexique.

Ce mois-ci, Karlie Kloss se paie le luxe de figurer sur la couverture de deux Vogue (fait rare pour un mannequin), l’Italien et l'Allemand,
les deux dans un style différents. En robe Valentino (Fall 2011 couture) chair échancrée, Karlie pose l'air de rien de manière sensuel, le tout accentué par son
regard félin. Une couverture sans plus je dirai, de plus j'ai un doute sur sa cambrure qui semble un peu étrange (retouchée?), à moins que
cela soit le résultat d'un mauvais angle. Deuxième bémol, OK c'est la période des fêtes etc, mais ce nœud de papier cadeau était-il vraiment nécessaire?

Edito : Body by Kloss 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9.
Par contre l'édito m'a totalement bluffé, j'adore les poses et Karlie apporte vraiment un plus aux clichés, son
corps est vraiment mis en valeurs
ici. Mis à part quelques clichés où sont corps parait désarticulé.C'était aussi la première serie où elle était autant dénudées.


 Karlie Kloss shooté par Steven Miesel pour Vogue Italie.


 Deuxième couverture pour Miss Kloss dans un tout autre style, plus sophistiqué. Chignon relevé et gorgé de fleurs et robe asymétrique
en velours Ralph Lauren, nous voilà face à une couverture plus classique et qui sent le luxe (sans mentionner cet énoorme collier
de diamants et émeraudes allant de pair avec les yeux de Karlie).


 Karlie Kloss shooté par Alexi Lubomirski pour Vogue Allemagne.


 Dans un tout autre style, Gisele Bundchen pose pour le Vogue UK tout en couleur. En blouse blanche et legging flashy Pam Hogg,
créatrice décalée anglaise, la brésilienne se la joue 80's à fond. Un numéro de Décembre qui se démarque - tout comme le VP - par son originalité.


 
Gisele Bundchen shooté par Mario Testino pour Vogue Anglais. 



Première couverture de Vogue pour l’américaine Jacquelyn Jablonski qui pose pour celui de Turquie. En robe Francesco Scognamiglio 
rouge et décolleté ultra plongeant l'américaine est presque affadie par cette frange qui lui mange le visage (et les yeux ! ).Cependant il y a 
une certaine intensité qui se dégage de cette couverture. Pose assez classique pour une couv' assez classique.


 
 Jacquelyn Jabonski shooté par Matt Irwin pour Vogue Turquie.


Et pour finir, Vogue Japon qui a choisi pour son numéro de Décembre la  française Aymeline Valade . En robe et minaudière
Bottega Veneta Fall 2011, la belle illumine la couverture de ses bijoux en or et de son regard jade. Dans l'ensemble
cett couv' est assez sobre avec quelques touches de chic quand même. Je dirais que c'est ma favorite. De plus les touches de jaunes
et orangées sur la robe, les bijoux et la typographie ensoleillent cette couverture ce qui n'est pas de trop en hiver.

 Aymeline Valade shooté par Giampaolo Sgura pour Vogue Japon.






mardi 22 novembre 2011

Victoria's Secret 2011 Fashion Show




Le 9 Novembre dernier avait lieu le très attendu défilé 2011 de la marque de lingerie fine
Victoria's Secret. A New York bien évidement où des pièces féeriques sur mannequins à silhouettes parfaites et sourire ultra bright
étaient attendues. Les promesses ont bien été tenues avec en prime les prestations live de Kanye West et Jay Z, Nicki Minaj et d'Adam Levine (l'occasion pour lui de voler
un baiser à sa fiancée russe Anne Vyalitsyna sur le podium).  



Victoria's Secret 2011: Bahati Prinsoloo, Maryna Lynchuk, Alessandra Ambrosio, Anja Rubik, Lily Donaldson.



Ce sont de véritables pièces de joailleries intimes qui se sont succédées sur scène avec un casting plein
d'inédit. Parmi les first timers, l'allemande Toni Garrn (tout juste 19ans), Joan Smalls (2011 est décidement son année!) ou encore la beauté
lettone Karmen Pedaru plus souriante que jamais. On a aussi vu deux françaises : Constance Jablonski et 
Anaïs Mali toutes deux dans l'Aqua section. Jacquelyn Jablonski et Caroline Brasch Nielsen figuraient 
également au casting pour la première fois mais dans la Pink section cette fois, la section plus jeune et 
candide de la marque.



Le casting 2011 plein de surprises: Joan Smalls, Karmen Pedaru, Jacquelyn Jablonski, Caroline Brasch Nielsen, Toni Garrn, Bregje Heinen.


Le choix de cette dernière a d'ailleurs étonné -voir choqué- la blogosphère à quelques jours du show de part sa
morphologie androgyne et ses traits masculins. Cependant on peut y voir là un choix stratégique de la part de Victoria's Secret, celui de varier son offre et
donc toucher un plus vaste public car eh oui toutes les femmes ne sonts pas taillées aux proportions 90-60-90.
D'ailleurs la diversité est l'un des point d'honneur de la marque depuis ces dernières années qui emploie des beautés venues des quatre coins du monde: asiatiques
comme Liu Wen ou Sui He, caucasiennes comme
Bregje Heinen, Lindsay Ellingson, latines: Adriana Lima, Lais Ribeiro ou encore noires et métisses comme Anais Mali, Selita Ebanks. C'est donc naturellement
que la diversité s'applique aussi à tous types de morphologies, de l'androgyne Caroline Brasch Nielsen à la pulpeuse Doutzen Kroes en passant par la super skinny
Chanel Iman et l'athlétique Alessandra Ambrosio.




La diversité version VS: Liu Wen, Lais Ribeiro, Anais Mali, Adriana, Lima, Lily Donaldson, Chanel Iman.




Mais bon revenons-en au show (je commençais à m'égarer), il se tenait à New York comme chaque année.
Ce sont les anges qui sont venir ouvrir le bal, Candice Swanepoel en tête toute de plumes lavandes vêtue
, suivie d'Anja Rubik (non ange), Lily Aldridge et Doutzen Kroes qui portait de gigantesques ailes également,
telle une fée et un ensemble bleu avec soutien gorge blanc à dentelle.



Les figures emblématiques: Anja Rubik, Lily Aldridge, Candice Swanepoel, Miranda Kerr, Doutzen Kroes.



Paillettes à gogo, tutus et chaussures fluos: on était bel bien dans la Pink Section, partie rythmée au rap
glossyde Nicki Minaj. Les paillettes étaient partout, quitte à en devenir kitsch et les ailes de papillons
en neon. On retiendra la robe boule à facette de Karlie Kloss et les tops à couleurs criardes imprimés
PINK. Dans l'ensemble, une partie plus jeune, plus fun et décalée.


Pink Section: Jessica Clark, Behati Prinsoloo, Erin Heatherton, Karlie Kloss, Lindsay Ellingson, Chanel Iman.



Ecailles, séquins et perles, l'univers aquatique de Victoria's Secret nous a fait rêve. Femmes sirènes
  Maryna Linchuk et Sui He arboraient des sous vêtements rebrodés de sequins aux couleurs de l'eau avec
des bijoux turquoises et couronnes de diamant. Constance Jablonski nous a éblouit uniquement vêtue de
paillettes judicieusement déposées pour préserver son intimité, tandis qu'une mousson de plume s'étendait
dans la longueur de ses jambes tout ça dans un dégradé de bleus. Enfin, Miranda Kerr ressemblait à une 
danseuse de cabaret avec ses perles autour de la taille  et son soutient gorge serti de diamants et de
plus de 3000 pierres précieuses, le tout estimé à 2.5milllions de dollars.




Aqua Section: Miranda Kerr, Maryna Linchuk, Constance Jablonski, Karlie Kloss, Lindsay Ellingson, Sui He.


Les femmes étaient au pouvoir et ça se voyait ! La section Super Angels était inspirée de l'univers des
comics, bien évidement le tout rendu encore plus glamour et sexy. Cuissardes colorée et capes
majestueuses sublimaient la démarche confiante de ces héroïnes 2.0. Super Karlie portait un body
moulant rose bonbon et des cuissardes dorées tandis que Joan Smalls a déployée ses ailes sur la simple
pression d'un bouton magique. En combinaison moulante rouge Lindsay Ellingson a défilé en laissant tout
de même apparaitre son soutient gorge jaune. Enfin, torse bombé et points fermés Adriana Lima
  était prête à venir à notre rescousse. Nous on dit Who runs the World?




Super Angels: Lindsay Ellingson, Anja Rubik, Karmen Pedaru, Adriana Lima, Joan Smalls, Erin Heatherton, Karlie Kloss.


Une section au nom du titre le plus connu de Screamin' Jay Hawkins que demander de plus? Ambiance rétro,
lingerie plus classique et romantique. Toni Garrn est apparue canotier sur la tête, ensemble noir et rose à
pois, un corset chair venant souligner sa taille (fine) mais de jolis ports jarretelles venaient apporter une
touche sexy à ce look prude. Karmen Pedaru était aussi corsetée (en blanc), ombrelle en main et
breloques baroques aux oreilles et autour du cou. Enfin, Emmanuela de Paula arborait un look très
féminin/sexy avec push up et gants en dentelle noire.



I Put a Spell on You: Izabel Goulart, Karmen Pedaru, Toni Garrn, Emmanuela de Paula, Shanina Shaik.



Pour voir le show dans son intégralité (et en bonne qualité) il faudra attendre le 29/11/11 sur CBS, il sera
également diffusé sur Paris Première le 25 Décembre à 22h30 précises pour les
reseaux français. En attendant, les autres images sont disponibles sur Vogue.fr ou encore TheFashionSpot.com






mercredi 2 novembre 2011

Joan Smalls chez Chanel.



La nouvelle est tombée il y a 6 jours via le twitter de - la désormais expatriée - Carine Roitfeld et a provoqué un grand boom
dans le fashionsphère. Confirmée il y a 48h, la nouvelle fait état que la portoricaine Joan Smalls sera égérie Chanel de la campagne
Printemps/Été 2012 aux cotés de Saskia de Brauw. Alors si le choix de cette dernière n'est pas une surprise - rappelons-le, la néerlandaise
a eu l'honneur d'ouvrir le dernier défilé de la marque française (a accessoirement eu droit à deux passages) et est régulièrement dans les
petits papiers de M. Lagerfeld, celui de la beauté latine est bien plus qu'intrigant.
En effet, le Kaiser est connu pour son amour des figures androgynes et de la parisienne pure, à savoir: peau laiteuse et yeux clairs, soit 
l'opposé de Joan Rodriguez de son vrai nom. Ce choix est donc sujet à de nombreux questionnements.


(1) Le look androgyne-chic de Chanel, ici collection croisière 2012, model: Caroline Brasch Nielsen. (2) Karl Lagerfeld et Ines de la Fressange, beauté parisienne par excellence.


Freja Beha Erichsen, Abbey Lee Kershaw, Saskia de Brauw, travaillent régulièrement pour Chanel et Karl Lagerfeld (défilés, campagnes de pub, calendrier Pirelli,...)

On peut tout d’abord se demander s'il ne s'agirait pas d'un fashion statemnent. On le sait bien, l'industrie de la mode n'est pas très réputée
pour être friande de beautés dites exotiques, Paris en tête de lice. Certains créateurs affichent donc leur "ouverture d'esprit" (de manière
grotesque avouons-le) en castant plusieurs mannequins de couleur, espérant ainsi faire taire les mauvaises langues, cependant les réactions
sont souvent contraires.
On a en mémoire Albert Elbaz au défilé Lanvin Printemps/Été 2011 envoyant ses cinq tops de couleurs en groupe sur le podium tel une
foule ou encore plus récemment , le défilé Bottega Veneta Printemps/Été 2012 où l'on a vu se succéder les six tops à peau chocolatée en 
vogue en guise d'openning (Cora Emmanuel en tête du cortège). Ces attitudes bien souvent jugées maladroites sont également
taxées de politique de culpabilité, c'est-à-dire "Seuls les coupables éprouvent le besoin ardent de se justifier". L'homme à la mèche blanche
essairait-il donc de nous faire part de sa bonne fois en accomplissant une fashion bonne action ? Car il est à noter que la dernière égérie 
Chanel noire fut Brandi Quiñones et que cela remonte à 1994, soit l'époque lointaine où Karl Lagerfeld était encore enrobé, pour ne pas
utiliser d'autres termes.



Bottega Veneta Printemps/Été 2012, 6 mannequins noires ouvrent le défilé.
Models: Cora Emmanuel, Joan Smalls, Nyasha Matonhondze, Chanel Iman, Mélodie Monrose, Jasmine Tookes.



Lanvin Printemps/Été 2011, cortège de beautés exotiques.
Models: Ajak Deng, Mélodie Monrose, Janeil Williams, Jourdan Dunn, Ataui Deng.


Deuxième option, le Kaiser aurait-il subit l'influence de Carine Roitfeld fraichement labellisée über cool depuis qu'elle a laché les commandes
de Vogue Paris et s'invite sur les couv' de magazines eux aussi über cool (récemment i-D) ? En effet, de son son temps de rédactrice en chef
de Vogue Paris, la redactrice mode affichait clairement sa préférence pour Joan (ainsi que Natasha Poly, Anja Rubik et Lara Stone) , figure
récurrente des éditoriaux. On imagine donc qu'elle aurait put aider plus ou moins le pape de la mode parisienne à faire son choix lorsque
l'on sait quelle amitié les lies. 



(1) Carine Roitfeld ici en couverture du magazine anglais i-D (2) Carine Roitfeld en compagnie de son ami de longue date Karl Lagerfeld.



(1) 1994 campagne de pub Chanel Printemps/Été 1994 avec comme égérie Brandi Quiñones. (2) Joan Smalls pour l'édito du Vogue Paris de Février.

Enfin, troisième hypothèse mais pas des moindres, et si la jeune femme avait fait succombé le créateur sans l'aide de personne ? Car il est vrai
qu'en l'espace de trois ans la belle a réussit à décrocher des contrats de haut prestige: Givenchy, Roberto Cavalli, Gucci, Esthée Lauder, Stella McCartney,
récemment David Yurman et Giambattista Valli. Cependant, le Kaiser n'a laissé aucun signe présager la nouvelle : Joan n'est apparut qu'au 
milieu du défilé, en maillot de bain une pièce et veston en plastique (derrière Miss Poly) , un (unique) passage qui serait resté inaperçu si elle 
n'avait pas été la seule top de couleur à défiler pour la marque après deux ans de dictature de la beauté 100% européenne. La britannique Jourdan
Dunn avait été la dernière à défiler pour la marque. D'ailleurs, les fans de cette dernière prêtent à Joan la carrière qu'ils auraint espéré pour leur
favorite. Karl Lagerfeld aurait donc pu avoir le coup de coeur pour la beauté de 26 ans comme ça lui arrive par moment (on se souvient 
d'Alejandra Alonsa égérie éphémère de la collection pre fall 2011).




De gauche à droite: David Yurman, Giambattista Valli, Gucci, Esthée Lauder, Stella McCartney, Givenchy.




Saskia de Brauw et Joan Smalls, nouvelles égéries Chanel, ici au défilé Printemps/Été. 



Après toutes ces hypothèses, le mystère demeure. Quoiqu'il en soit, nous on félicite Joan comme n'importe quel autre top ayant décroché l'une
(si ce n'est la) des campagnes les plus convoitées du milieu. Exit donc Freja Beha et autres Abbey Lee et welcome to Joan (et Saskia hein).








Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Key words

2012-2013 (1) 3.1 Phillip Lim (2) Abbey Lee Kershaw (4) Adriana Lima (1) Alana Zimmer (2) Alberta Ferretti (1) alek wek (1) Alessandra Ambrosio (1) Alexander Wang (1) Alexandre Vauthier (1) Alexis Mabille (1) All black everything (1) all black outfits (1) Altuzarra (2) Anja Rubik (9) Anthony Vaccarello (1) Antonio Berardi (2) Aquascutum (1) Arizona Muse (5) Atelier Versace (2) automne/hiver 2012-2013 (1) Aymeline Valade (5) Balenciaga (1) Balmain (4) Band of Outsiders (1) BCBG Max Azria (2) Bill Gaytten (3) Blumarine (3) Bora Aksu (1) Burberry Prorsum (3) Calvin Klein (1) Carine Roitfeld (1) Carolina Herrera (1) Caroline Trentini (1) Chanel (8) Chloé (2) christian dior (6) Christophe Decarnin (1) Christopher Kane (1) cindy bruna (1) Clare Waight Keller (1) Colette (1) color bloc (1) Coup de coeur (7) Daks (1) Daphne Groeneveld (1) Daria Strokous (7) David Sims (1) Deborah Turbeville (1) Décriptage Fall Winter 2011 (1) Décriptage Spring Summer 2012 (2) Décriptage Spring Summer 2012; Trend Report (1) défilé (2) Derek Lam (1) Designer (7) DG (2) Diane Von Furstenberg (6) DKNY (3) Dolce Gabbana (2) Donatella Versace (2) Donna Karan (1) Dsquared² (4) EMILIO PUCCI (4) Emily Baker (5) Emmanuel Alt (4) Erdem (1) Etro (2) Fall 2012 (19) Fall Winter 2011 (3) Fashion event (5) Fashion News (14) Fashion Week (53) Fei Fei Sun (4) Fendi (2) Foulard (2) Franca Sozzani (2) Freja Beha Erichsen (1) Frida Giannini (4) Frida Gustavsson (1) George Michael (1) Gertrud Hegelund (1) Giambattista Valli (3) Gianfranco Ferré (2) Giles (1) Giles Deacon (1) Giorgio Armani (1) Gisele Bundchen (2) Givenchy (3) Gold (1) Gucci (4) haute couture automne-hiver 2012 (3) haute couture fall winter 2012-13 (2) haute couture printemps-ete 2012 (3) Haute couture printemps-Eté 2012 (2) Haute Couture spring-summer 2012 (4) Hedi Slimane (2) Hood by Air (1) Inez/Vinoodh (2) Isabel Marant (2) Isabeli Fontana (1) Jac (2) Jacquelyn Jablonski (5) Jasmine Tookes (2) Jason Wu (3) jean paul gaultier (3) Jil Sander (1) Joan Smalls (11) John Galliano (3) Josephine Skriver (2) Jourdan Dunn (3) Juergen Teller (1) just cavalli (1) Karl Lagerfeld (7) Karlie Kloss (8) Karmen Pedaru (10) Kasia Struss (3) Kate Howatt (1) Kate King (4) Kate Moss (3) Kati Nescher (2) Keith Harring (1) Kendra Spears (5) Kenzo (2) KTZ (1) Lacoste (1) Lanvin (1) Le cointreau privé (1) leopard prints (1) Lily Aldridge (1) Lindsey Wixon (1) Liu Wen (3) London Fashion Week (3) Louis Vuitton (3) Luca Luca (1) Magdalena Frackowiak (1) Maison Martin Margiela (1) malaika firth (1) Manish Arora (1) mannequin noir (1) Marc by Marc Jacobs (1) Marc Jacobs (2) maria borges (1) Mariacarla Boscono (2) Mario Sorrenti (1) Marios Schwab (1) Matthew Williamson (4) Max Azria (1) Maxime Simoëns (1) Melissa Tammerijn (1) Melodie Monrose (2) menswear (2) Mert AlasMarcus Piggott (3) Michael Kors (1) MILAN FASHION WEEK (8) Mirte Maas (1) missoni (1) Miu Miu (1) Mlle. Agnès (1) model (11) Mom and Dad (1) Moschino (1) Mulberry (1) N.21 (1) Naomi Campbell (1) Narciso Rodriguez (2) Natasha Poly (5) New York Fashion Week (10) Nude (1) Nyasha Matonhodze (1) Olivier Roustein (1) oluchi onweagba (1) Paco Rabanne (1) Paris fashion week (3) Paul Smith (1) Peter Dundas (3) Peter Pilotto (1) Prabal Gurung (3) pré-collection 2012-2013 (3) pre-fall 2012-2013 (3) Pringle of Scotland (2) Printemps Eté 2013 (2) Printemps/Eté 2012 (18) Proenza Schouler (3) Pyrex (1) Rad Hourani (1) Raf Simons (2) RagBone (3) Ralph Lauren (3) Resort 2013 (1) riccardo tisci (2) rick owens (1) Ruby Aldridge (2) Saint Laurent Paris (1) Salvatore Ferragamo (3) Saniago Mauricio Sierra (1) Saskia de Brauw (3) Shu Pei (1) Sigrid Agren (2) Sonia Rykiel (1) Spring Summer 2012 ad campaign (3) Spring summer 2013 (2) Spring Summer 2014 (1) Stefano Pilatti (1) stella Mc Cartney (1) Stéphane Rolland (1) Steven Meisel (2) Sylvia Fendi (1) tendance (17) Terry Richardson (1) Theyskens' Theory (1) Tommy Hilfiger (3) Toni Garrn (1) Topshop-Unique (1) Trend Report (6) trends (1) Turquoise (1) tyra banks (1) umeit benan (1) Valentino (1) Valerija Kelava (1) Vera Wang (1) Versace (5) Victoria Beckham (2) Victoria's Secret (3) Victoria's Secret 2011 (1) victoria's secret fashion show 2013 (1) Vika Falileeva (1) Vivienne Westwood red Label (1) Vogue (3) Vogue Italia (1) Vogue paris (4) Yigal Azrouel (1) Yulia Kharlapanova (1) Yves Saint Laurent (4) Zuhair Murad (1) Zuzanna Bijoch (3)